Ces vêtements dangereux pour la santé

Pantalons trop serrés, matières transpirantes et talons hauts sont autant de pièces mode à éviter si vous souhaitez préserver votre santé.

Pas facile d’être une fashion victim ! Entre l’irrésistible envie de porter ces superbes stilettos de 12 cm et cette petite voix dans votre tête qui tente de vous raisonner pour préserver vos chevilles, choisir chaque jour la tenue adéquate peut être un vrai casse-tête ! Car suivre scrupuleusement les tendances mode ne permet pas toujours de préserver sa santé et son corps : vêtements trop serrés, matières étouffantes et chaussures mal adaptées sont autant de pièces à bannir de votre dressing !

Au bord de l’explosion

Jeans slim, skinny et autres leggings ont beau mettre en valeur votre silhouette filiforme, il n’empêche que les vêtements moulants sont l’ennemi numéro 1 de votre bien-être. Si vous avez du mal à boutonner votre pantalon fétiche, vous vous exposez notamment à des brûlures d’estomac et à une mauvaise circulation sanguine. En effet, les tissus qui compriment les nerfs et les veines peuvent causer des fourmillements ou des engourdissements au niveau des cuisses, ce qui entraîne, à terme, une déformation des veines. Les vêtements trop serrés peuvent aussi, dans les cas les plus extrêmes, causer des lésions musculaires.
Si vous tenez absolument à vos slims et autres skinny, optez plutôt pour des matières stretch qui laisseront vos jambes respirer. Les coupes amples type boyfriend sont également une bonne alternative pour rester à la pointe de la mode tout en étant à l’aise.

Les pantalons trop serrés peuvent encore favoriser les infections bactériennes car certaines matières synthétiques engendrent une transpiration importante. C’est aussi le cas des chemisiers et autres hauts en polyester ou acrylique qui empêchent la peau de respirer. En plus de provoquer une sensation d’étouffement, ces fibres synthétiques peuvent conduire à des éruptions cutanées comme des dermatites de contact ou d’autres affections dermatologiques.

Trop perchées ?

Nos escarpins, on les aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément mais ils ne sont malheureusement pas forcément nos alliés ! Bien qu’ils mettent les formes et les jambes en valeur, les talons hauts poussent le corps vers l’avant et accentuent ainsi la courbure du dos. Cette position a des répercussions sur le rachis cervical, sur les lombaires (risque de lombalgies) et, bien sûr, sur la stabilité de la cheville. Les genoux, le bassin et le talon d’Achille sont aussi menacés par le port quotidien d’escarpins, tout comme le pied, soumis à des métatarsalgies (des douleurs causées sur l’avant-pied), des durillons et des échauffements.

La solution n’est pas pour autant de porter des chaussures plates : dotées d’une semelle trop fine, elles maintiennent mal le pied et peuvent également provoquer des douleurs dorsales ou des anomalies dans la démarche. L’idéal est de porter des talons de trois ou quatre centimètres, de privilégier les chaussures compensées et de garder ses plus beaux escarpins pour les grandes occasions !