69 millions de vies sauvées en 30 ans grâce à la vaccination des enfants

Selon une étude menée par l’université de Cambridge et publiée récemment dans The Lancet, la mortalité des enfants de moins de cinq ans serait, dans les pays en voie de développement, 45 % plus élevée sans les vaccins que l’on utilise actuellement contre 10 maladies (dont la rougeole, le rotavirus, les papillomavirus, l’hépatite B ou la rubéole). Ainsi, entre 2000 et 2019, la vaccination pédiatrique a permis d’éviter 37 millions de décès. D’après les chercheurs, ce chiffre devrait atteindre 69 millions de vies sauvées pour la période 2000-2030. Selon eux, cette grande étude de modélisation, qui regroupe les données de 98 pays, confirme l’utilité des programmes de vaccination, en particulier dans les États à faible revenu et à revenu intermédiaire.    

Aliisa Waltari