60 % d’alcool dans le gel hydroalcoolique

C’est la teneur minimale nécessaire pour s’assurer de sa propriété virucide, rappelle la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Les gels et solutions hydroalcooliques sont devenus des produits phares de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Il en existe de deux types : des produits biocides destinés à désinfecter les mains et des produits cosmétiques qui nettoient et parfument. Mieux vaut donc privilégier les premiers, qui permettent d’éliminer les micro-organismes nuisibles. Pour les reconnaître, il faut repérer sur l’étiquette les mentions « virucide selon la norme EN 14476 » ou « formulation recommandée par l’OMS », ou encore vérifier le pourcentage d’alcool.

Benoît Saint-Sever