Octobre rose

Octobre Rose : pourquoi c’est important ?

Prévention

Octobre Rose, c’est maintenant ! Depuis quand cette manifestation existe-t-elle ? De quoi s’agit-il ? Pourquoi en a-t-on besoin ? A l’Union Mutame, nous sommes une équipe de femmes : c’est donc avec conviction et engagement que nous tenons à vous parler de cet évènement dédié à la prévention du cancer du sein.

Le cancer du sein en bref

C’est le cancer le plus fréquent chez la femme. Selon l’Institut national du cancer, il représenterait 33% des cas de cancers féminins. Il serait également la cinquième cause de mortalité par cancer dans le monde avec 685 000 décès en 2020. Cependant depuis 1990, le taux de mortalité est en baisse et s’explique par un meilleur dépistage accompagné du développement des thérapies.

Un mois pour rappeler l’importance du dépistage

Les pratiques de dépistage influencent considérablement l’incidence de ce cancer, permettant une prise en charge rapide des anomalies détectées pour sauver des milliers de vies chaque année. C’est à la suite d’une expérience de dépistage dans dix départements, menée entre 1989 et 1991 par la Caisse nationale d’assurance maladie, qu’a été établi en 1994 un programme national de dépistage organisé du cancer du sein. Ce programme repose sur des examens cliniques réguliers chez les femmes ne présentant ni symptôme, ni facteur de risque particulier.

Consultation 25-50 ans Octobre Rose
Mammographie 50-75 ans Octobre Rose
Mammographie plus de 75 ans Octobre Rose

De 25 à 50 ans : Une femme doit consulter chaque année son médecin pour qu’il procède à un examen clinique des seins comprenant la palpation. La palpation permet de mettre en évidence une grosseur anormale avec le toucher. En cas de doute ou d’anomalie, il pourra alors prescrire des examens complémentaires. Nous parlerons également de l’autopalpation dans un prochain article.

Entre 50 et 74 ans : Les femmes sont invitées à se faire dépister tous les deux ans sans avance de frais. Cela comprend la mammographie (cet examen radiologique permet de révéler des lésions de quelques millimètres, indétectables par la palpation) et l’examen clinique avec échographie si besoin (cet examen utilise des ultrasons, il est prescrit lorsque la mammographie a révélé une anomalie). Ce programme de dépistage est pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Au-delà de 74 ans : La mammographie de dépistage doit avoir lieu tous les ans.

Pensez à sensibiliser vos proches, transmettez les informations !

Pour la petite histoire : Cette manifestation a été instaurée en 1985 aux Etats-Unis grâce à un partenariat entre l’American Cancer Society et la division pharmaceutique Imperial Chemical Industries (faisant maintenant partie d’AstraZeneca, producteur de plusieurs médicaments contre le cancer du sein). A l’origine, l’objectif était de promouvoir la mammographie, sensibiliser et collecter des fonds pour la recherche.

En 1993, Evelyn Lauder a fondé la Fondation pour la recherche sur le cancer du sein. C’est elle qui a établi et démocratisé le ruban rose comme symbole même si, dès 1991, la Fondation Susan G. Komen avait distribué des rubans roses aux participants de sa course pour les survivantes du cancer du sein.


En 1994, à l’initiative du groupe Estée Lauder, le mois Octobre Rose fait son apparition en France, prenant au fur et à mesure une ampleur nationale à travers divers évènements (informations, ventes aux enchères, courses à pied, prises de paroles publiques, échanges entre associations et professionnels de santé, monuments nationaux illuminés, etc…).


Octobre 2022 célèbre la 29ème campagne d’information sur le dépistage précoce et la lutte contre les cancers du sein. Aujourd’hui, son objectif principal est de promouvoir le dépistage précoce.

Mutame soutient Octobre Rose
Carte Mutame

Nos mutuelles ont des actions spécifiques d’accompagnement pour les femmes touchées par le cancer du sein : n’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’ores-et-déjà des questions à ce sujet.

A bientôt pour voir octobre en rose !

Source : Institut National du Cancer, cancerdusein.org, santepubliquefrance.fr

Cancer du sein : s’informer
meilleur hôpital pour reconstruction mammaire

Octobre Rose : le tatouage pour accompagner les femmes dans leur reconstruction

Pour conclure notre série d’articles sur le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre Rose, nous avons voulu nous pencher sur ces tatoueurs et tatoueuses qui se spécialisent dans le recouvrement des cicatrices et le dessin de tétons artificiels à la suite des traitements.

survie cancer du sein

Octobre Rose et cancer du sein : chez les hommes aussi ça existe

Evidemment quand on pense au cancer du sein, on pense immédiatement aux femmes. Néanmoins, les hommes peuvent eux aussi être touchés (dans une moindre proportion) et il est important d’étendre la sensibilisation à l’ensemble de la population et de les inviter à ne négliger aucun symptôme.

cancer du sein homme

Octobre rose : des actions et initiatives pour sensibiliser le public

Pour cette 29e édition du mois de sensibilisation au cancer du sein, nous vous faisons un tour d’horizon des différentes activités et initiatives qui ont pour but de mettre en lumière la campagne et d’informer le plus grand nombre.

dépistage organisé du cancer du sein

Dépistage et Octobre Rose : de la mammographie à l’autopalpation

La campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein a débuté ce 1er octobre pour sa 29e édition

Octobre rose

Octobre Rose : pourquoi c’est important ?

Octobre Rose, c’est maintenant ! Depuis quand cette manifestation existe-t-elle ? De quoi s’agit-il ? Pourquoi en a-t-on besoin ? A l’Union Mutame, nous sommes une équipe de femmes : c’est donc avec conviction et engagement que nous tenons à vous parler de cet évènement dédié à la prévention du cancer du sein. Le cancer […]

Tagged