BforCure lance Chronos™ Dx : un automate de biodétection révolutionnaire

Santé

La PME BforCure, spécialisée dans la biodétection, annonce le lancement commercial de son automate CHRONOS Dx, un outil de détection rapide d’agents pathogènes et de biomarqueurs, dont le virus Sars-CoV-2 de la Covid-19. La détection rapide est le premier cas d’usage mais l’automate s’adresse également aux secteurs de la défense et de l’industrie. Nous décryptons cette innovation dans notre nouvel article.

Après plusieurs mois de développement avec le soutien du ministère des armées via l’Agence de l’innovation de défense (AID) dans le cadre du projet « NoMoreCov », la PME BforCure lance la commercialisation de Chronos Dx, un automate portable, connecté et certifié CE-IVD, pour une détection virus en temps réel.

Une technologie d’avenir

Créée en 2018 par Christophe Pannetier, titulaire d’un doctorat en immunologie et ingénieur en chef de l’armement, et Maël Le Berre, chercheur et ingénieur, la biotech BforCure est l’aboutissement de leurs efforts. Forts de leur savoir-faire en matière de détection de pathogènes, ils décident de développer un laboratoire de détection rapide grâce à leur technologie breveté « Fastgene ». Leur premier partenaire a été Thales qui a rejoint cette aventure en 2018 dans le cadre d’un programme de développement d’un dispositif pour maîtriser le risque bioterroriste.

Cette technologie « Fastgene » a été inventée par Elvesys, grande sœur de BforCure. Elle permet de miniaturiser le procédé de biologie moléculaire « PCR » (Polymerase Chain Reaction) sur une puce qui est ensuite insérée dans l’automate Chronos. Ce procédé permet de dupliquer en grand nombre une séquence d’ARN à partir d’une faible quantité.

Des résultats plus rapides

Léger et portable, Chronos offre un temps d’analyse total de moins de 20 minutes (préparation de l’échantillon biologique + PCR), sur le site du prélèvement, contre plusieurs heures pour le circuit standard des laboratoires de biologie médicale. Sachant qu’une analyse PCR classique sur un plateau technique de laboratoire médical peut prendre jusqu’à 48h entre le prélèvement et le résultat.

« Après plusieurs mois de développements et de tests réalisés en partenariat avec l’hôpital Saint-Louis de l’AP-HP à Paris, nous sommes fiers de pouvoir annoncer la commercialisation de notre automate PCR qui vient redéfinir les standards du marché de la biodétection et contribuera à faire de notre technologie une solution de choix pour d’autres domaines d’activité à forts besoins notamment dans l’industrie et plus particulièrement dans la défense où nous sommes déjà référencés » explique Maël Le Berre.

Cette solution made in France s’annonce comme une révolution dans le secteur des biotechs.

Julia Rodriguez

Tagged