12 000 ans

Divers

La plus grande étude jamais réalisée sur le virus de l’hépatite B (VHB), publiée dans Science le 8 octobre 2021, révèle que celui-ci sévit sur notre planète depuis des millénaires. Les chercheurs de l’institut Max-Planck (Allemagne) ont étudié 137 génomes de l’hépatite B retrouvés dans des restes humains vieux de 400 à 10 000 ans. Ils ont mis en évidence une souche mère apparue il y a au moins 12 000 ans en Eurasie, avant l’apparition de l’agriculture. Aujourd’hui, on estime qu’environ 350 millions de personnes dans le monde vivent avec ce virus. Il peut entraîner une inflammation du foie, pouvant causer une cirrhose voire un cancer, et provoque près d’un million de décès par an, dont un millier en France. C’est l’infection virale chez l’humain la plus ancienne mise en évidence à ce jour. 

Anne-Sophie Prévost