Diagnostic symptômes cancer du sein

Cancer du sein : symptômes et diagnostics

Environnement

Quels sont les symptômes du cancer du sein ?

Les symptômes les plus courants pour le cancer du sein sont :

  • une boule ou une masse en général non douloureuse, dure et avec des contours irréguliers ;
  • des ganglions durs, souvent indolores à l’aisselle, peuvent être le signe d’une propagation du cancer aux ganglions ;
  • des modifications de la peau du sein et du mamelon, par exemple la peau du sein peut prendre un aspect de peau d’orange, le mamelon pointe vers l’intérieur alors qu’habituellement il pointait vers l’extérieur… ;
  • une modification de la taille ou de la forme du sein.

Attention : la présence de ces signes ne veut pas automatiquement dire qu’on a un cancer. Si un ou plusieurs de ces signes apparaissent et persistent, et de manière générale si on est inquiet concernant un signe particulier, il est important d’en parler avec son médecin traitant.

Comment est posé le diagnostic du cancer du sein ?

En cas de symptômes, ou si une anomalie est repérée lors d’un dépistage, plusieurs examens devront être réalisés pour établir le diagnostic. Celui-ci repose sur un bilan qui comprend deux étapes : le bilan initial et le bilan d’extension.

Le bilan initial est constitué :

  • d’un entretien avec un médecin spécialisé en sénologie*
  • d’une mammographie des deux seins parfois accompagnée d’une échographie
  • d’un examen des tissus prélevés au niveau de l’anomalie (dit examen anatomopathologique). Ce prélèvement est souvent réalisé grâce à une biopsie. C’est un acte médical qui consiste à prélever des fragments de tissus à l’aide d’une aiguille, à travers la peau.

Il permet de déterminer le type du cancer, son étendue, et le traitement éventuel.

Le bilan d’extension est réalisé à l’issue du bilan initial si ce dernier laisse penser que les cellules cancéreuses ont pu migrer vers d’autres parties du corps pour former des métastases. On réalisera alors d’autres examens comme des radiographies, des scintigraphies osseuses ou un scanner, voire une IRM.

L’extension aux ganglions sera recherchée par prélèvement axillaire (= sous l’aisselle) lors de la chirurgie thérapeutique. Selon que les ganglions sont atteints ou non, le traitement peut différer.

Cancer du sein : s’informer

meilleur hôpital pour reconstruction mammaire

Octobre Rose : le tatouage pour accompagner les femmes dans leur reconstruction

Pour conclure notre série d’articles sur le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre Rose, nous avons voulu nous pencher sur ces tatoueurs et tatoueuses qui se spécialisent dans le recouvrement des cicatrices et le dessin de tétons artificiels à la suite des traitements.

survie cancer du sein

Octobre Rose et cancer du sein : chez les hommes aussi ça existe

Evidemment quand on pense au cancer du sein, on pense immédiatement aux femmes. Néanmoins, les hommes peuvent eux aussi être touchés (dans une moindre proportion) et il est important d’étendre la sensibilisation à l’ensemble de la population et de les inviter à ne négliger aucun symptôme.

cancer du sein homme

Octobre rose : des actions et initiatives pour sensibiliser le public

Pour cette 29e édition du mois de sensibilisation au cancer du sein, nous vous faisons un tour d’horizon des différentes activités et initiatives qui ont pour but de mettre en lumière la campagne et d’informer le plus grand nombre.

dépistage organisé du cancer du sein

Dépistage et Octobre Rose : de la mammographie à l’autopalpation

La campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein a débuté ce 1er octobre pour sa 29e édition

Octobre rose

Octobre Rose : pourquoi c’est important ?

Octobre Rose, c’est maintenant ! Depuis quand cette manifestation existe-t-elle ? De quoi s’agit-il ? Pourquoi en a-t-on besoin ? A l’Union Mutame, nous sommes une équipe de femmes : c’est donc avec conviction et engagement que nous tenons à vous parler de cet évènement dédié à la prévention du cancer du sein. Le cancer […]

Tagged