Cancer du sein

Cancer du sein : les types de cancer

Environnement

L’essentiel : qu’est-ce qu’un sein et à quoi sert-il ?

Le sein est un organe chargé de produire le lait pour nourrir le nouveau-né. Il contient une glande mammaire et du tissu de soutien composé de vaisseaux, de fibres et de graisse. La glande mammaire comporte environ 20 compartiments qui contiennent les lobules, chargés de produire le lait et les canaux qui transportent le lait vers le mamelon. La glande mammaire se développe et travaille grâce à deux hormones : les œstrogènes et la progestérone.

De nombreux vaisseaux sanguins et lymphatiques irriguent le sein. Les ganglions et les vaisseaux lymphatiques composent le système lymphatique. Les ganglions lymphatiques du sein sont principalement situés :

  • au niveau de l’aisselle (creux axillaire), ce sont les ganglions axillaires ;
  • au-dessus de la clavicule : les ganglions sus-claviculaires *;
  • sous la clavicule : les ganglions sous-claviculaires (infra-claviculaires) ;
  • à l’intérieur du thorax, autour du sternum : les ganglions mammaires internes.

Quels sont les différents types de cancers ?

Le cancer du sein se développe à partir d’une cellule de la glande mammaire qui se multiplie de manière anarchique en formant une tumeur maligne. En fonction de la partie du sein dans laquelle il se développe, il existe différents cancers du sein. La très grande majorité des cancers du sein sont des adénocarcinomes, c’est-à-dire qu’ils apparaissent à partir de cellules épithéliales de la glande mammaire.

Ils se développent le plus souvent à partir de cellules des canaux, on les appelle alors cancers canalaires.

On distingue les cancers in situ des cancers infiltrants :

  • Les adénocarcinomes in situ concernent les cas où les tumeurs sont circonscrites à l’intérieur des canaux ou des lobules.
  • Les adénocarcinomes infiltrants sont des cancers dans lesquels les tumeurs ont infiltré les tissus entourant le canal ou le lobule touché. Ce sont le plus souvent des cancers canalaires.

Ces carcinomes peuvent s’étendre vers les ganglions ou les autres parties du corps.

Cancer du sein : s’informer

meilleur hôpital pour reconstruction mammaire

Octobre Rose : le tatouage pour accompagner les femmes dans leur reconstruction

Pour conclure notre série d’articles sur le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre Rose, nous avons voulu nous pencher sur ces tatoueurs et tatoueuses qui se spécialisent dans le recouvrement des cicatrices et le dessin de tétons artificiels à la suite des traitements.

survie cancer du sein

Octobre Rose et cancer du sein : chez les hommes aussi ça existe

Evidemment quand on pense au cancer du sein, on pense immédiatement aux femmes. Néanmoins, les hommes peuvent eux aussi être touchés (dans une moindre proportion) et il est important d’étendre la sensibilisation à l’ensemble de la population et de les inviter à ne négliger aucun symptôme.

cancer du sein homme

Octobre rose : des actions et initiatives pour sensibiliser le public

Pour cette 29e édition du mois de sensibilisation au cancer du sein, nous vous faisons un tour d’horizon des différentes activités et initiatives qui ont pour but de mettre en lumière la campagne et d’informer le plus grand nombre.

dépistage organisé du cancer du sein

Dépistage et Octobre Rose : de la mammographie à l’autopalpation

La campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein a débuté ce 1er octobre pour sa 29e édition

Octobre rose

Octobre Rose : pourquoi c’est important ?

Octobre Rose, c’est maintenant ! Depuis quand cette manifestation existe-t-elle ? De quoi s’agit-il ? Pourquoi en a-t-on besoin ? A l’Union Mutame, nous sommes une équipe de femmes : c’est donc avec conviction et engagement que nous tenons à vous parler de cet évènement dédié à la prévention du cancer du sein. Le cancer […]

Tagged