Premiers secours : les Français à la traîne

Prévention

En France, 50 000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque. Pour éviter ce malheureux dénouement, une seule solution en attendant les secours : pratiquer un massage cardiaque. Mais comme le signale Liveaz, start-up francilienne à l’origine de Clark, le premier défibrillateur connecté et automatique conçu pour les particuliers, seuls 20 % des Français ont suivi une formation aux gestes qui sauvent. L’Hexagone se place ainsi loin derrière les pays scandinaves (où 90 % de la population est formée), l’Allemagne (80 %) ou l’Autriche (80 %). Résultat : le taux de survie à un arrêt cardiaque est de seulement 5 % en France, contre 30 % dans certaines grandes villes américaines comme Seattle. Pourtant, il suffirait d’apprendre les bons gestes à 20 % de personnes supplémentaires pour sauver 10 000 vies de plus chaque année. Pour pallier ce manque de connaissance, plusieurs applications ont été mises en place, comme Everyday Heroes, qui propose une initiation au secourisme conçue en partenariat avec la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Les six gestes de base à connaître, à consulter sur le site de la Croix Rouge.

Sarah Barbier